I n g é n i e u r   d u   s o n

 

 

 

Une certaine expérience

 

Outre son expérience internationale, lui ayant valu 2 grammy awards au Brésil en tant qu'ingénieur-coproducteur en 2011  avec "EmilyAndIwe" et 2012, "Une fille pop" pour Emmanuel Tugny, son savoir-faire, son écoute et sa créativité l'ont amené à travailler en production comme en mastering avec des musiciens de grand talent aussi bien pour le Philharmonique de Prague qu'avec des grandes pointures du Jazz Français tel qu'Eddy Louiss, en passant par la chanson française (Pauline Croze, Sapho, Tugny, Albert, ...), le folk breton ou encore le rock sophistiqué (Raoul - La Maison Tellier, Lion Says,...) .

 

 

Philosophie de travail

 

En tant qu'ingénieur du son / producteur / réalisateur, Fred a pour parti-pris la combinaison entre plusieurs univers ou domaines que l'on pourrait penser diamétralement opposés - mais qui en réalité se complètement parfaitement. Il combine - entre autres - transparence à l'extrême et altération subtile du son, précision du détail et spontanéité, technique de pointe et empirisme créatif.

Sa philosophie de travail consiste à osciller entre stabilité et instabilité, c'est selon lui l'essence de la musique, comme il en est de même pour le son dans la nature.


Du point de vue des relations humaines, Fred est quelqu'un de sensible, empathique, à l'écoute, c'est pourquoi il privilégie les participations avec des artistes avec qui il sent une connivence naturelle et des convergences artistiques. En somme, une volonté commune qui s'enflamme pour créer ensemble quelque chose de fort.

 

 

Mastering

 

 Fred se consacre avec passion à l'art du mastering, et il y donne désormais la majorité de son temps. Ses domaines de prédilection sont le mastering dédié à la production de disque vinyle dont il est spécialiste reconnu dans le milieu, ainsi qu'au remastering d'albums anciens et autres rares archives à exhumer au public.

Il est également l'auteur d'un ouvrage à ce sujet...écrit en Tchèque, si si !). Sa philosophie de travail consiste à relever le défi, pour chaque travail de mastering, d'obtenir le meilleur rendu final possible, quel que soit le temps passé, qu'il s'agisse d'un mixage réalisé par une pointure internationale  comme d'un projet auto-produit dans un environnement acoustique  nettement moins prestigieux. L'idée étant de fonctionner de manière équitable, car ce ne sont pas les grandes productions qui nécessitent le plus de travail mais les productions "maison", par nature, souvent enregistrées et mixées dans des conditions techniques moins favorables. En somme : le même degré d'exigence et d'aboutissement sonore pour tous.

Le mastering est un art, et quand on le pousse à son plus haut degré, il est étonnant de constater ce qu'il est possible d'être fait en matière de restauration sonore. Il est aujourd'hui possible de restaurer des masters critiques qu'on croyait inexploitables ou irrécupérables en combinant les nombreuses techniques de restauration sonore. Fred est furieusement passionné par ces défis qu'on lui lance, et toujours en veille technologique pour être à la pointe en ce domaine. La condition sine-qua-non est d'avoir le degré d'expérience, les outils, l'environnement de travail adéquat et suffisamment de temps pour effectuer un travail poussé en terme d'analyse sonore et un traitement "chirurgical" du son. Ceci pour peu que la production musicale soit aussi digne de ce nom, bien entendu.

 

Naturellement, quand les mixages sont d'emblée professionnels et à un degré de perfection très élevé, le travail de mastering est la finition optimale de tout ce travail, en somme, le "nappage de luxe et la cerise sur le gâteau" !

 

Vinyle

 

Le mastering dédié au disque vinyle est une étape cruciale que Fred connait très bien, puisqu'il a régulièrement travaillé pour des studios de mastering connus avant de se mettre à son compte, et ses masters partaient jusqu'ici régulièrement à l'usine GZ en République Tchèque ou MPO en France.

L'ouverture en 2015 du fabricant Breton de disques vinyles, M COM' , situé à Orgères, près de Rennes, a changé la donne. Indiscutablement, cette usine contribue à dynamiser le secteur qui connait un nouvel essor. Fred s'est associé avec ses créateurs en partenariat exclusif afin de créer une sorte de chaîne solide du son, mastering > gravure > galvanisation > pressage, afin que la qualité sonore soit optimale du début jusqu'à la fin du process, pour une fabrication exemplaire et irréprochable. Fred prend donc en charge tous les masterings vinyles premium destinés pour M COM' et  réalise des audits réguliers afin de contrôler la qualité audio des produits sortants. Un gage de sérieux quand on connait ses exigences techniques en la matière.

 

Le vinyle étant un support de reproduction électro-mécanique comportant une étape de gravure, il est impératif d'en connaître toutes les règles de l'art et limites du support afin de l'exploiter au maximum de ses possibilités.

Un mastering non adéquat peut générer des sorties de pistes du sillon (sauts), des saturations dans les aigus, un niveau de sortie peu élevé, du bruit de fond, etc. Bref, une qualité médiocre dont on ne rêve pas en guise de résultat, ou bien parfois, simple retour à l'expéditeur pour mastering rejeté (ingravable !) avec frais supplémentaires pour création d'une nouvelle matrice.

Il est impératif de faire appel à des personnes qui ont un véritable savoir faire. Autant le support CD est plus tolérant car il est numérique, autant le vinyle, analogique, ne le sera mécaniquement pas ! On ne s'improvise pas ingénieur de mastering avec le support vinyle, il faut connaître le processus des machines de gravure et savoir rendre un mastering dédié.

 

 

Ethique et respect du son

 

Que ce soit pour le support CD, vinyle ou format mp3, Fred tient à préciser qu'il ne cautionne pas les pratiques (hélas trop courantes en Mastering) visant à pousser le volume sonore au maximum (au prix de distorsions sonores), ni celles consistant à colorer le son par des traitements apportant une soi-disant "chaleur" et une signature sonore marquée. Ces traitements nuisent à la qualité du son, dénaturent le mixage, applatissent la musique. Masterisée de cette manière, la musique se voit privée de dynamique, de contrastes. Sans compter les nombreuses distorsions, le manque général de définition, les basses floues, les aigus agressifs : tout les ingrédients néfastes pour engendrer de la fatigue auditive.

 

 

Equilibre

 

Fred, a contrario, consacre la majeure partie de son travail d'ingénieur de mastering à détecter et corriger manuellement tous les moindres éventuels micro-défauts de spectre afin de tirer la substantifique moelle de la signature d'origine, pour la réexposer avec un son équilibré, le plus précis et le plus naturel possible. Tout ceci pour aboutir a un confort et un plaisir d'écoute maximal, que ce soit sur une chaîne hi-fi ordinaire, un i-phone ou sur du matériel audiophile.

 

 

Musicien, arrangeur, producteur

 

S'il n'est pas occupé à masteriser ou à mixer, Fred a toujours pris du plaisir à jouer de la musique et écrire des arrangements pour ses propres projets ou pour ses amis. Car la musique lui est indissociable de la technique son : il a toujours pratiqué ces deux disciplines, le son au service de la musique.

Diplômé de musicologie, fan d'harmonies complexes et de mariages subtils de timbres dans ses arrangements, il aime écrire pour les instruments classiques tout en ayant un goût prononcé pour les claviers vintage et les bizarreries sonores. Principalement organiste avec une forte tendance multi-instrumentiste, il exploite toutes ces connaissance des divers instruments dans son métier de producteur.

Fred utilise son oreille musicale pour la production, et son oreille analytique au service de la technique.

 

 

Collectionneur fou


Pour finir, certains voient aussi Fred comme un collectionneur fou de claviers et de matériel audio vintage, et...ce n'est pas faux...!  Fred travaille à ressusciter un Electone GX-1 dont il a fait l'acquisition (monstre à 3 claviers analogique, instrument mythique et extrêmement rare des années 70) qu'il a fait venir des Philippines !! Un pari fou de le remettre en état, car ce monstre analogique est très mal en point, mais Fred relève le défi : il n'y en a qu'une vingtaine dans le monde en état de marche et peut-être d'ici quelque temps un vingt et unième !!

 

Dernières actualités :

 

 Fred planche sur l'acoustique des salles, en vue de la création sur le sol breton d'un nouveau grand studio multiplateau, dans lequel il mettra à disposition ses talents d'ingénieur pour de la production, de l'enregistrement, du mixage, du mastering et du remastering.